23.10.2009

Castanhas y vin novel pour une soirée chaleureuse

Châtaignes et vin nouveau étaient fêtés, samedi dernier, à la salle des fêtes. Après le discours de M. Lozano pour la municipalité et celui de Magda Sarrail, présidente de Cazi-vocce, la soirée a pu débuter pour les cent-vingt convives qui ont eu envie de partager cette soirée de convivialité. Les tables étaient magnifiquement dressées pour les accueillir au mieux et les enfants avaient même un coin pour eux, que vouloir de plus ?

L'apéritif a été largement apprécié et tous ont pu déguster entre autres les pizzas et quiches préparées par David, de "Nulle part ailleurs". Tous ont été invités ensuite à rejoindre leur table pour écouter l'ouverture du spectacle de Cazi-vocce par les plus jeunes et les ados sur une chorégraphie très au point.

013.JPG
Entrées de charcuteries variées ainsi que le plateau de fromage ont été proposés par les sympathiques épiciers du village, Sabine et Hervé, désormais largement adoptés par tous.

Tout au long de la soçirée, Cazi-vocce a proposé un répertoire tantôt nostalgique, tantôt contemporain, mais toujours gai et entraînant, avec des refrains connus de tous et repris en choeur par le public.

C'est tard dans la nuit que tous se sont quittés, heureux d'un moment tout simplement partagé.

10:12 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vin nouveau |  Facebook | | |

22.10.2009

Autour d'Alzheimer : un film de vie et une leçon d'amour

Le public qui avait choisi de venir à la projection du film "Présence silencieuse", en présence de Laurence Kirsch, réalisatrie, n'a pas dû regretter de l'avoir fait.

Ce film, bouleversant d'amour et d'émotion, traite de la maladie d'Alzheimer, grande cause nationale et phénomène de société. Les mots pour qualifier cette maladie sont sans compromis et reflètent la détresse et la solitude de l'environnement familial et amical du malade et le besoin d'accompagnement tant du malade que de son entourage.

Laurence Kirsch a filmé durant deux ans son père, Jean, dans la maladie, soit 80 heures d'images filmées pour une heure de film, pour essayer de faire comprendre ce que cette maladie pouvait remettre en question au sein d'une famille.

Jean avait 58 ans quand les premiers signes se sont manifestés, mais il a fallu attendre deux ans de plus pour que le diagnostic soit effectivement posé et que cette maladie fasse partie du quotidien de la famille Kirsch.

Laurence, réalisatrice de documentaires, se fait le porte-parole, à travers ce film, de la souffrance, mais aussi de l'enrichissement que représente l'accompagnement d'un Alzheimer. Avec son regard perdu, loin du monde, son père comprend-il la démarche de sa fille ? Elle ne se pose pas la question, lui en parle et continue. Cette maladie impose deux choix : on aide le malade à nager ou on choisit de couler à deux ou à plusieurs. C'est un choix difficile à cause de la culpabilité qu'il entraîne.

003.JPG
La famille Kirsch a vécu trois ans de totale dépendance face à la maladie de Jean mais, grâce à cette maladie, chacun a pris du recul et a observé la vie sous un nouvel angle, avec un regard neuf.

Après 41 ans de mariage, la maladie vient frapper le couple. La maladie d'Alzheimer, c'est mourir au ralenti et c'est insupportable pour l'autre. Son épouse, Annie, vit aussi au ralenti et mesure le prix du bonheur et de la vie. Il faut savoir accepter que la mort rentre dans la famille en même temps que la maladie. Il faut également adapter la maison familiale : douche, plan incliné, fauteuil roulant ... Finalement, ralentir une vie ce n'est pas simplement la perdre, c'est aussi l'enrichir de moments précieux et rares.

Le temps passe et Jean se consume comme une chandelle, mais dans la sérénité, le calme, l'apaisement et le confort. Après quatre ans d'accompagnement, la famille n'a plus peur de la mort. L'obligation de placement devient une évidence en avril 2005 et Jean part en maison spécialisée à Sète, car Annie est trop fatiguée et ne peut plus faire face.

Après toutes ces années, Jean quitte les siens en 2006 et tous réapprennent la vie au quotidien avec le recul nécessaire.

Après la projection de ce film émouvant, sensible, intimiste et très pudique, les réactions du public ainsi que les questions ont été nombreuses.

Les intervenants présents, Françoise Boils, du conseil général, le docteur Rémy Pennavaire, vice-président de France Alzheimer Aude et Laurence Kirsch, réalisatrice du film, ont répondu à tous et ont pu donner des explications sur cette maladie.

Françoise Boils, coordinatrice du Centre Local d'Information et de Coordination (CLIC), a signalé que le CLIC est un lieu dédié à la personne âgée, à l'information de son entourage et à son orientation en fonction des choix de vie, mais  aussi d'accueil, qu'il est public et gratuit. Il y a aussi des groupes d'écoute et d'échanges encadrés par un psychologue et une assistante sociale. Les séances débuteront le 2 novembre et auront lieu une fois par mois, le lundi après-midi, de 14 h 30 à 16 h 30, à la salle du soleil du Dôme, à Carcassonne. Il y a encore des places et chacun peut contacter le CLIC au 04 68 11 35 40 ou par e-mail à l'adresse : clic-carcassonnais@cg11.fr.

Rémy Pennavaire, médecin et vice-président de l'association, a donné quelques explications médicales. Il a signalé quelques pistes de recherche en oeuvre actuellement mais pas encore abouties. Il a surtout signalé le besoin urgent de bénévoles pour animer l'association. Alzheimer va faire partie intégrante de beeaucoup de familles dans l'avenir. L'Aude est un département âgé et il y a déjà un manque de places évident dans les EPHAD, établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Laurence Kirsch a, quant à elle, rappelé que ce film s'était fait avec l'accord de sa maman et de ses frère et soeur et que la question auquelle elle a cherché à répondre à travers ce film c'est "ta dégénérescence génère en nous quelque chose qui n'aurait pas existé, je voudrais en rendre compte dans ce film, un film sur l'accompagnement famiilial".

A travers ces quelques lignes, un grand merci pour l'émotion partagée et la grande sensibilité ressentie sans jamais tomber dans la sensiblerie.

 


20.10.2009

Le club de marche toujours en forme !

C'est Saint-Polycarpe, dans le canton de Limoux, qui a eu la visite des marcheurs, toujours en forme. Le départ a eu lieu à 10 h et la randonnée a débuté dès 11h pour une balade sur le sentier des crêtes, d'une beauté époustouflante, aux dires de certaines ...

Le pique-nique qui a eu lieu dans les sous-bois valait "tous les trois étoiles de la terre" d'après Evelyne, en tous cas, tout un chacun y est allé d'un plat fait maison. Après la traversée des vignes, visite du village médiéval de Belcastel-et-Buc avec le cimetière et le château cathare.

La météo du jour a participé à la réussite totale de cete sortie et tous sont rentrés heureux de cette belle randonnée !

11:45 Publié dans association | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnée |  Facebook | | |

19.10.2009

Au Briolet, c'est la reprise !

Ca y est, la saison est lancée et c'est un temps fort de la vie du club !

Julien Paillaud, assisté de trois initiateurs fédéraux, propose un enseignement pour les jeunes répartis en trois cycles : ludique avec le mini-tennis, loisir et sportif avec le club junior, compétition avec le groupe avenir et pour les adultes, cours d'initiation et de compétition;

P14-10-09_12.00.JPG
Pour une adhésion ou toute autre question, venez à la permanence du mercrerdi de 11h à 12h au club-house de Palaja ou de 16h à 18h à celui de Cazilhac ou contacter par téléphone au 0468791082 ou par mail : tclebriolet@orange.fr

Le président du Briolet, Jacques Bonsirven, invite chacun à participer à l'assemblée générale du 23 octobre, à 20h30, à la salle polyvalente de Palaja.

11:42 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tennis |  Facebook | | |

12.10.2009

Saison de pétanque terminée

Le club de Cazilhac pétanque a tenu son assemblée générale, en présence de nombereux amateurs, le samedi 3 octobre à 18 h 30, dans la salle des fêtes.

Il en ressort que, comme d'habitude, les finances sont saines et que les concours à la mêlée du vendredi soir, au boulodrome, dans l'enceinte du terrain de sports, remportent un franc succès.

Conformément aux statuts, le bureau est dimissionnaire et le président a fait appel à candidature. Tous se représentant, on reprend donc les mêmes et on continue : M. Sarrail, maire et président d'honneur, Christian Juste, président, Manuel Soriano, vice-président, Francis Fages, secrétaire, Laurent Ramirez, secrétaire adjoint, Guy Asserre, trésorier et Claude Pinel, trésorier adjoint.

005.JPGPour 2010, les licences sont obligatoires. Un timbre devra être collé sur la licence actuelle. Le certificat médical sera également exigé si le licencié prévoit de participer à des concours officiels.

Tout amateur de pétanque pourra contacter, dès le début de l'année, le président, afin d'obtenir la délivrance de la licence dont le prix sera fixé ultérieurement par le comité de pétanque de l'Aude.

Comme les années précédentes, les soirées grillades ont eu du succès et seront maintenues pour la saison nouvelle mais restent réservées aux seuls licenciés.

Afin que le terrain soit mieux éclairé, une entrevue sera demandée à la municipalité pour une amélioration. En effet, certaines parties du terrain restent dans la pénombre.

La prise des engagements, pour les concours, n'est pas modifiée. Par contre, le bureau étudiera la possibilité de modifier la répartition des lots une fois par mois.

Comme chaque année, un classement individuel des pétanqueurs sera établi et les résultats seront communiqués dès l'ouverture de la saison 2010 qui pourrait se situer, si le temps le permet, à la mi-mai.

Cette assemblée s'est terminée par un apéritif dînatoire.

13:20 Publié dans association | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pétanque |  Facebook | | |

07.10.2009

Sept "jeunes" supplémentaires fêtent leur "quatre fois 20 ans"

Quelques 80 adhérents ont participé au repas traditionnel des "4 x 20 ans" du 27 septembre, pour mettre à l'honneur les "jeunes" du jour : Aline Armisen, Jeannette Bergé, Marguerite Hatz, Julienne Lazzaro, Carmen Romo qui ont toutes reçu une magnifique composition florale et Louis Gruber et Pascal Romo (père).

Le traiteur Jassens a, comme à l'accoutumée, proposé un excellent repas.

Rendez-vous à été donné à tous par le président, Denis Lozano, pour le loto du dimanche 25 octobre.

Combien seront-ils l'an prochain ? Peut-être plus mais pas moins !

11:34 Publié dans association | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l'age d'or |  Facebook | | |

N'oubliez pas les paroles !

Toujours avec les conseils avisés et techniques de Stéphanie, les enfants et les adultes ont repris les répétitions pour une nouvelle saison et plus particulièrement, pour un premier spectacle à l'occasion du repas "Castanhas y vin novel" du 17 octobre.

002.JPG

Le programme prévu, même s'il n'est pas tout à fait encore clôturé, sera entraînant, varié et nostalgique en même temps.

N'hésitez pas à venir les écouter et réviser les paroles des refrains d'antan, vous aurez même le droit de chanter !

 

11:04 Publié dans association | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cazi vocce |  Facebook | | |