29.03.2011

Gilbert Soler nous a quittés

C'est une figure de la localité, mais aussi du sport carcassonnais qui vient de subitement quitter les siens, à l'âge de 86 ans.

Arrivé en France en 1949, en pleine guerre d'Espagne, alors qu'il n'avait que 16 ans, il passe d'abord neuf mois dans le Nord de la France avec sa mère et ses deux frères cadets où il joue le rôle de soutien de famille avant que tous ne retrouvent le père, à Carcassonne.

C'est là que se déroulera sa carrière professionnelle à la Méridionale de rectification comme mécanicien tourneur. Mais c'est en tant que sportifs que seront connuès les trois frères Soler. Si, en cyclisme, Gilbert n'a pas tutoyé les sommets comme ses deux frères, Dante et Délio, il a été un sportif éclectique, pratiquant le basket et la course à pied. En cyclisme, il a couru quelques années sous les couleurs d'Espéraza, puis de l'ASC et il était très fier d'avoir côtoyé les pros au Grand prix de Quillan ainsi que dans une course de gentlemen qu'il avait gagnée, associé à un professionnel à Narbonne.

G._Soler.jpg

Il affectionnait particulièrement le fait d'être le "manager du petit frère", Dante, l'accompagnant dans ses courses, le conseillant ou s'occupant de son matériel.

En 1988, l'office municipal des sports de Carcassonne lui a décerné la médaille d'or des sports pour performances d'exception et services rendus au sport carcassonnais.

Gilbert Soler avait participé, en 1971, à la créatio du foyer des jeunes de Cazilhac et il avait également présidé le club de pétanque local. Ancien conseiller municipal, il était très apprécié au club des aînés du village.

Ces dernièrs années, il avait entouré de ses soins tendres son épouse Yvonne, handicapée.

Sincères condoléances à Yvonne, Serge et Florence, petits-enfants, parents et alliés.

Les commentaires sont fermés.