29.03.2011

Gilbert Soler nous a quittés

C'est une figure de la localité, mais aussi du sport carcassonnais qui vient de subitement quitter les siens, à l'âge de 86 ans.

Arrivé en France en 1949, en pleine guerre d'Espagne, alors qu'il n'avait que 16 ans, il passe d'abord neuf mois dans le Nord de la France avec sa mère et ses deux frères cadets où il joue le rôle de soutien de famille avant que tous ne retrouvent le père, à Carcassonne.

C'est là que se déroulera sa carrière professionnelle à la Méridionale de rectification comme mécanicien tourneur. Mais c'est en tant que sportifs que seront connuès les trois frères Soler. Si, en cyclisme, Gilbert n'a pas tutoyé les sommets comme ses deux frères, Dante et Délio, il a été un sportif éclectique, pratiquant le basket et la course à pied. En cyclisme, il a couru quelques années sous les couleurs d'Espéraza, puis de l'ASC et il était très fier d'avoir côtoyé les pros au Grand prix de Quillan ainsi que dans une course de gentlemen qu'il avait gagnée, associé à un professionnel à Narbonne.

G._Soler.jpg

Il affectionnait particulièrement le fait d'être le "manager du petit frère", Dante, l'accompagnant dans ses courses, le conseillant ou s'occupant de son matériel.

En 1988, l'office municipal des sports de Carcassonne lui a décerné la médaille d'or des sports pour performances d'exception et services rendus au sport carcassonnais.

Gilbert Soler avait participé, en 1971, à la créatio du foyer des jeunes de Cazilhac et il avait également présidé le club de pétanque local. Ancien conseiller municipal, il était très apprécié au club des aînés du village.

Ces dernièrs années, il avait entouré de ses soins tendres son épouse Yvonne, handicapée.

Sincères condoléances à Yvonne, Serge et Florence, petits-enfants, parents et alliés.

21.03.2011

Du beach tennis au programme du Briolet

Le Briolet, club de tennis de Cazilhac et Palaja, est le seul club de l'agglomération carcassonnaise à promouvoir le beach tennis et à offrir deux terrains pour le développement de cette nouvelle activité.

Pour mieux découvrir ce sport et en comprendre la pratique, le club met en place des journées de découverte et d'initiation ouvertes à tous, dès l'âge de 13 ans, licenciés ou non.

Si vous êtes intéressés, ou tout simplement curieux, vous réserverez les samedis 26 mars et 9 avril à Cazilhac et/ou les samedis 2 et 16 avril à Palaja.

Les animateurs du club, responsables de la section beauch tennis, prendront en charge ces journées qui se veulent d'ores et déjà ludiques et fun.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à contacter Julien Paillaud au 06 08 64 86 73 ou par mail à : moniteur.tclebriolet@gmail.com

11:31 Publié dans association, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17.03.2011

Un beau bébé chez les Rossi

Sans savoir si c'est une spécialité de Mme Rossi, mais c'est en tout cas presque déjà une habitude que de récolter dans le jardin familial des légumes hors normes quant au poids de chacun. Il y a deux ans, un oignon d'1,5 kg faisait déjà l'admiration de tous, puis ce fut un chou de 17 kg qui est venu enrichir la récolte et, ce mois-ci, ce sont des choux-fleurs de 7 kg qui sont sortis de terre.

002.JPG

La seule recette pour ce résultat, de la bouche la principale concernée, "c'est planter et travailler..."

12.03.2011

Pause à bord du bateau des Copains d'abord

Tout comme dans la chanson de Brassens, à bord de ce bateau, il ne manquait personne et il n'y avait qu'une joyeuse bande, prête à profiter de chaque bon moment d'une journée printanière sur les falaises de Leucate. Au hasard de la randonnée, cette barque a donné prétexte à tous de rejouer "Titanic" ou"le radeau de la Méduse" selon les photos souvenirs prises par tous.

balade à Leucate mars 2011.JPG

Deux heures le matin, un petit pique-nique plein de bonnes choses amenées par tous et mises en commun, tant pour le solide que pour le liquide, une grosse heure l'après-midi, tout cela pour justifier une dégustation d'huîtres et de moules au complexe ostréicole local.

La journée s'est terminée vers 17 h et il a bien fallu reprendre la route vers Cazilhac avec, dans la tête, le soleil, le ciel bleu et le Canigou enneigé, paysage digne d'une carte postale !

11:11 Publié dans association | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

04.03.2011

Raphaël Villanueva, un expert national de la poterie ancienne

Raphaël Villanueva, spécialiste de la poterie ancienne du Midi, est considéré comme un expert en la matière. Né en Andalousie, ilest venu dans l'Aude avec ses parents en 1960. Depuis l'âge de seize ans,il a toujours été attiré par l'art en général, mais sa grande passion, ce qui l'a le plus fasciné, c'est l'alchimie qui s'opère entre la matière et le feu : terres cuites vernissées, faïences, verres et le monde de la céramique.

Courant les expositions, se faisant l'oeil dans les musées, il a pu ainsi constituter sa collection. Comme tout collectionneur passionné, les échanges, les contacts avec d'autres amateurs, le fait de céder une pièce, l'ont fait rapidement basculer dans le monde des marchands et il en a fait, depuis, sa profession et sa spécificité. Reconnu par ses pairs, il est aujourd'hui, au niveau de l'hexagone, considéré comme l'une des références dans la poterie ancienne du Midi.

010.JPG

Dans la poterie ancienne, il existe plusieurs types de poterie qui constituent des groupes dont chacun avait une utilisation particulière : culinaire, décorative ... Comme le souligne Raphaël, "on a tout fait en poterie, tout ce qui avait une fonction dans le quotidien dans le monde rural". La majorité des pièces de poterie vernissées que l'on trouve chez Raphaël sont des pièces de la fin du XIXe siècle et du début du XXe, car après la seconde guerre mondiale, sont arrivés dans la société les matériaux modernes puis le confort avec l'eau courante et les premiers réfrigérateurs, ce qui a relégué dans les greniers les pièces utilisatiers et a entraîné de fait la disparition de l'art de la poterie culinaire. Qui n'a pas connu ou vu chez ses grands-parents une de ces belles cruches vertes ou pot graissier ?

Raphaël Villanueva "pense que cette nostalgie et le plaisir de retrouver nos racines font qu'aujourd'hui on assiste à un renouveau et un intérêt grandissant pour les pièces anciennes". A travers chaque pièce, c'est toujours un voyage dans le temps à travers la couleur et la lumière des poteries anciennes du Midi que vous ferez chez Raphaël Villanueva. A l'image de la poterie qu'il affectionne tant, c'est certes un esthète, mais un homme aant tout chaleureux, convivial, épicurien qui partage sans compter son plaisir et sa passion. Il a fait, en uillet dernier, l'objet d'une émission "Télé matin". Si au hasard d'un salon d'antiquités, vous découvrez Raphaël Villanueva, faites vous narrer l'histoire de ces pièces anciennes, vous n'y prendrez que du plaisir !

D'ici peu, un site internet sera officiellement créé et vous pourrez donc découvrir en ligne et l'homme et ses pièces de collection !