12.10.2011

Trois jours de fête pour Marius

Pour ce petit bonhomme âgé maintenant d'un peu plus de quatre ans, plus que jamais la mobilisation est nécessaie et indispensable pour qu'il puisse, grâce aux fonds récoltés, continuer sa progresson tant dans la communication que dans le développement motriciel.

DSC_0039.JPG

Pour ce faire, différentes manifestations sont prévues, étalées sur trois jours avec au programmd u vendredi 4 novembre, un loto dès 20 h 30, le samedi 5, ce sera un repas sur réservation au 06 16 17 83 37 avant le 30 octobre suivi d'une soirée dansante et le dimanche 6 finira en beauté cette belle fête avec un spectacle à 14 h 30 et le tirage de la tombola .

3e RPiMa : passation de commandement de la CEA

C'est sous les ordres du colonel Philippe Pottier, chef de corps du 3e RPiMa que la passation de commandement de la Compagnie d'éclairage et d'appui (CEA) a eu lieu entre le capitaine Gérald Mansion et le capitaine yann Moransais, en présence des élus, du conseil municipal des enfants, des anciens du "3", des écoliers et des familles.

Le colonel Pottier a retracé en quelques mots le passé du capitaine Mansion au sein de la CEA qu'il commandait depuis le 12 janvier 2009. Il a rendu hommage à ses nombreuses actions sur le terrain et à sa totale réussite à la tête de sa compagnie. 

009.JPG

La CEA a vécu de smments importants : le 22 juillet 2009 lors de son jumelage avec Cazilhac, de juillet à octobre 2010 avec une belle mission à Boali. A la tête des "Lynx", il a eu à coeur d'améliorer la cohésion durant son commandement, de tenir le cap et de préparer l'avenir. Il a su être un chef qui a tracé le chemin. Il est intervenu au Gabon et en Côte-d'Ivoire principalement. Soucieux de ses subordonnés et maîtrisant une connaissance intime de ceux-ci, il possède des qualités humaines incontestables. Il va dorénavant occuper unposte au bureau opération et instruction du 3e RPiMa.

Il est dommage queles conditions météorologiques n'aient pas pu permettre à cinq militaires du groupement de commandos parachutistes de la CEA d'effectuer un saut et d'offfrir ainsi à Geneviève Delbreil, adjointe au maire, son baptême en tandem.

Le capitaine yann Moransais, quant à lui, était jusqu'alors officier adjoint de la 1re compagnie du 3e RPiMa qui est rentrée fin août de Guyane. 

Après ces quelques mots, un défilé des troupes à pied a été offert au public qu les a largement applaudies. Notons que sur une soixantaine de militaires, une seule représentante féminine était présente sur les rangs. 

Un apéritif a réuni, pour le plus grand plaisir de tous et malgré la fraîcheur de la météo du jour, militaires et civils pour échanger, réunir et mieux se connaître, pour toujours mettre en oeuvre la devise de la CEA "Etre et servir".

Crazy Dancers, une association est née

Mi-septmbe, l'Association des Crazy Dancers Cazilhacois (ACDC) est née, avec à sa tête Daniel Divet, assisté de Maurice Palcati comme trésorier et d'Annie Palcati comme secrétaire.

Les cours se déroulent le jeudi, de 20 h à 22 h. Deux cours gratuits sont offerts avant toute inscription définitive.

La cotisation annuelle est fixée, selon les cas, à 40  euros pour les adultes, à 25 euros pour les enfants de moins de 12 ans et à 70 euros par couple. Pour 1 adulte et 1 enfant,le tarif est de 55 euros + 10 euros par enfant supplémentaire et pour 1 couple et 1 enfant, 85 euros + 10 euros par enfant supplémentaire.

Pour tout renseignement et/ou inscription, contacter M. Divet au 06 23 75 62 03.

13:31 Publié dans association | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Il faut élaguer les platanes

Sur l'avenue Antoine Bardou, les personnels des services techniques municipaux ont entrepris des travaux d'élagage sur les platanes.

Plus la saison va avancer et plus l'élagage va s'intensifier sur le bas de l'avenue.

002.JPG

Quelques difficultés de circulation sont à prévoir et la prudence reste de rigueur, même si les employés municipaux prennent toutes les précautions indispensables.

Et quand Claude est dans la nacelle pour élaguer, Florence et Laurent ramassent !

Bon anniversaire à une "jeunesse"

Traditionnellement, les membres du club de l'Age d'Or qui fêtent u fêteront leur "4 x 20 ans" dans l'année sont mis à l'honneur à l'ocasion d'un repas.

Ce dimanche, ce sont 77 personnes qui se sont retrouvées autour de la table pour souhaiter un bon anniversaire à la plus "jeune" d'entre eux, Mme Grimal, qui a eu le privilège de faie 80 ans, le 10 août dernier. 

002.JPG

Héroïne d'un jour, sans le savoir, elle a même eu du mal à croire au fait qu'elle était bien la seule en grand jour à être mise en avant par ses pairs.

Bon anniversaire (tardif) mais sincère Mme Grimal !

05.10.2011

Le beach-tennis a conquis ses lettres de noblesse

Au sein du tennis-club Le Briolet, deux actions sont menées concernant le beach tennis : la création de deux terrains à Palaja et à Cazilhac puis la mise en place d'une commission spécifique. Le Briolet est pionnier dans l'Aude dans la mise en place de cette discipline au sein du club.

La saison 2010-2011 a vu le premier championnat départemental où le Briolet présentait quatre équipes sur les vingt en compétition et a vu la victoire de deux équipes, s'attribuant ainsi les titres de champions départementaux hommes et femmes.

Le beach-tennis peut se pratiquer dès l'âge de 4-5 ans et jusqu'à pas d'âge. Il se pratique sur un terrain en sable avec un filet adaptable selon l'âge des joueurs. La raquette est courte avec des trous pour l'appel d'air sur la balle et cette dernière est souple. L'avantage du beach-tennis est qu'il s'agit d'un jeu très simple qui ne nécessite pas forcément de savoir jouer au tennis. C'est un sport d'équipe qui se pratique en double.

Pour cette nouvelle saison 2011-2012, le Briolet va proposer une pratique libre sur toute l'année à Cazzilhac du mardi au vendredi, de 17 h 30 à 20 h 30, avec un règlement intérieur et sous l'oeil toujours attentif d'un moniteur.

2011.1er tournoi FFT.cavayère.organisé par le briolet.JPG

A terme, le Briolet va mettre en place six commissions différentes aptes à travailler sur chaque secteur du club. La commission de beach-tennis envisage la création d'un deuxième terrain à Cazilhac et reste dans l'attente de la validation du bureau et d'un agrément municipal.

Contrairement aux idées reçues, le beach-tennis, qui relève d'un mélange de volley-ball, de tennis et de badminton, n'est pas un sport novateur puisque dès les années 1980, il apparaît en Italie.

Puis, une dizaine de pays ont lancé activement cette discipline. C'est à la Réunion que se pratique la première rencontre française avant d'arriver en métropole en 1998. Déjà, en 1997, se déroule le premier championnat d'Europe suivi en 2001 du premier championnat du monde. En 2008, la Fédération française de tennis intègre le beach-tennis dans ses statuts. Cette nouvelle pratique sportive du tennis devient un des axes de dévelopement fort de la fédération française de tennis. Le premier championnat de France s'est déroulé en 2009.

04.10.2011

Julien Paillaud ou la passion du tennis

Au tennis-club Le Briolet, l'équipe d'encadrement et d'animation compte dans ses rangs des éléments sûrs et parmi eux, Julien Paillaud, 35 ans, au parcours un peu atypique.

Né au Sénégal, il arrive en France à l'âge de 18 ans et débarque à Bordeaux pour y suivre ses études en faculté de sports Satps en trois ans. Il obtient son diplôme et poursuit son parcours en licence de science de l'éducation avec comme projet professionnel de préenter le concours de l'IUFP afin d'exercer les fonctions d'instituteur.

Parrallèlement, la même année, alors qu'il joue depuis l'âge de sept ans au Sporting de Dakar, il se remet à fond dans son sport fétiche. Comme il y retrouve sa soif d'enseigner, un moyen d'appliquer une certaine pédagogie, il change de voie pour se toruner à part entière vers le tennis et enseigne donc, depuis, ce sport auxd enfants dès 4-5 ans ainsi qu'aux adultes, sans limite d'âge. Dès 2000, il obtient son brevet d'Etat du 1er degré à Bordeaux et rejoint Cazilhac et son club de tennis en  2001.

C'est à Toulouse qu'il poursuit son évolution en 2006 en présentant la partie spécifique dite "partie terrain" de brevet d'Etat 2° degré, diplôme qui lui permettrait d'envisager de devenir un coach apte à entraîner des joueurs de haut niveau au sein de la Fédération française de tennis. Il obtient donc en 2011 le diplôme d'Etat supérieur 2° partie avec la possibilité de devenir directeur sportif multisports tout en privilégiant le tennis bien évidemment. Ce second degré supérieur lui ouvre les portes a niveau de la FFT d'un poste de cadre technique auprès de joueurs de tout niveau mais aussi de pouvoir former de futurs cadres.

Ce jeune homme, passionné, se projette dans un avenir où il pourrait accéder à la formation de cadres et même, voire monter sa propre structure sportive.

003.JPG

Malgré tout, respectueux de tout ce que lui a apporté le tennis-club Le Briolet, Julien Paillaud désire avant tout finaliser tout ce qui a été mis en place au sein de ce club. Il est donc salarié du club du mardi au samedi tut en étant également moniteur privé en donnant des leçons particulières de tout niveau.

Et si certaines opportunités se présentaient au sein du Briolet, en fonction du contexte et de l'évolution du club, Julien Paillaud privilégierait son club pour y développer son projet professionnel.

Il est le seul moniteur de tennis diplômé du scond degré dans l'Aude, rattaché à un club et salarié de ce même club. Deux autres personnes ont obtenu le DE 2° degré, elles sont cadres techniques pour la FFT dans l'Aude.

Le jeune diplômé s'investit également aux côtés de son coéquipien, Julien Clavandier, dans la nouvelle activité mise en place au sein du Briolet qu'est le beach-tennis.

Souhaitons à ce jeune homme modeste mais ambitieux de réussir, de récolter très vite, au ein de son club ou aileurs en fontion des circonstances, les fruits de ses efforts.