26.08.2013

Les Sévillans préparent la rentrée

Après un bel été et leur participation traditionnelle à la Féria de Carcassonne, les Sévillans se préparent à la rentrée qui se fera dès le 30 septembre.

Avant, le renouvellement des inscriptions pour les anciens se feront le 16 septembre, de 18h à 20h, à l'ancienne salle des fêtes.

Photo sevillans Place Carnot 1.JPG

Les nouveaux membres viendront s'inscrire le 18, même heure et même endroit.


Les cours se composent de danses sévillanes tous niveaux, rumba et initiation flamenco.


Pour tout renseignement, contacter le 0686108990 ou le 0686108877.

C'est le débu des festivités

La fête du village a débuté par un concours de pétanque et s'est poursuivie avec le match du souvenir qui a opposé les vétérans de Cazilhac au All Stars Comité.

Mathieu Lacapelle, président du Comité des fêtes, a prononcé quelques mots avant de passer le micro à Didier Coste, vétéran du club, qui a rendu un vif hommage à ceux maintenant disparus qui ont toujours été fidéles au club. Une minute de silence a été respectée en leur honneur.

001.JPG

Pour ménager les susceptibilités, on dira qu'à l'issue du match, tous ont gagné ... le droit d'aller à l'apéritif offert par le Comité des Fêtes ..

21.08.2013

C'est la fête au village !

Pour finir en beauté un été en demi-teinte, le Comité des Fêtes est heureux d'annoncer trois jours de festivités à l'occasion de la fête d'été du village.

Les 23, 24 et 25 août seront donc l'occasion de vibrer durant tout le week-end grâce à la qualité des orchestres choisis pour animer les soirées et aux diverses animations proposées en journée.

Avant cela, le Comité des fêtes passera dans tout le village pour le célébre Tour de Table. En échange d'une participation, il vous sera remis un paquet de gâteaux. Réservez-leur le meilleur accueil jusqu'au 22 août.

La fête au village ... on y va !

Quatre générations pour souffler 100 bougies

Après le décès de Mme Célestine Lopez, le village n'avait plus de centenaire. Mais, le 16 août, Mme Odette Delas a fêté ses cent ans et devient de fait la nouvelle doyenne de Cazilhac.

Née à Narbonne le 16 août 1913, elle se retrouve orpheline à l’âge de douze ans et est élevée par sa tante et travaille très tôt en usine. Elle n’a pas poursuivi de scolarité et a donc appris seule à lire et à compter. L’écriture lui pose toujours des soucis mais on ne peut pas savoir faire ce que l’on n’a pas appris. Elle se marie en 1931 avec Clément, contremaître en usine, dont elle aura deux enfants et elle passera la plus grande partie de sa vie active à Castres. Ils quittent Castres en 1968 pour Palaja où ils vivront jusqu'en 1988, année où Clément et Odette viennent vivre chez leur fille Renée.

Clément, décédé à l'âge de 92 ans en 1993  laisse donc Odette continuer sa vie, largement entourée des siens. La famille est grande : 2 enfants, 6 petits-enfants, 6 arrières-petits- enfants et 2 arrières-arrières petits- enfants de déjà 22 et 11 ans.

Tous peuvent donc encore bien profiter des souvenirs et de la joie de vivre d'Odette qui a tenu à me dire au cours de notre rencontre « dites bien que j'aimais danser, chanter et m'amuser ... mais honnêtement » ...

Bien que jeune dans les années difficiles de la grande guerre, elle en a encore des souvenirs bien vivaces et en parle comme si c'était hier. La seconde guerre n'a été difficile, d'après Odette, que pour l'alimentation car Clément, réformé, n'a pas été appelé sous les drapeaux. Après sa journée de travail en usine, elle était aussi ouvreuse au cinéma et elle a également travaillé dans les vignes.

Toujours vaillante, elle a toujours mené une vie saine : jamais de cigarettes, un petit muscat pour se faire plaisir, une nourriture équilibrée et saine, de l'humour froid, un caractère bien trempé, voilà certainement la recette de l'excellente longévité de cette dame. 

N'ayant aucun problème de santé particulier, elle ne pose donc pas vraiment de problèmes au Dr Almendros qui la suit depuis toujours.  Elle ne prend aucun remède et a un bilan de santé digne d'une jeune fille, de quoi faire pâlir ses proches et les autres. Odette a été membre de l'Age d'or jusqu'en 1995 et avec son amie, Marie Balfet, n'était pas la dernière à danser sur la piste.

006.JPG

Cet anniversaire a été fêté dignement au cours d'une belle fête de famille où l'héroïne du jour, élégante et pomponnée,  a été gâtée, a reçu tout l'amour des siens et a bien profité de cette soirée. Quatre générations étaient réunies pour l’occasion. Dernièrement, non sans humour, Odette a fait le reproche suivant à sa fille « tu ne me laisseras jamais le temps de mourir » ...

Comme vous le voyez, notre centenaire a de la répartie.

L'oeil est encore vif, la mémoire est bien là, l'autonomie aussi ... dans ces conditions, quel bonheur de pouvoir vous dire Chère Madame « bel anniversaire et longue vie » !