14.12.2013

Le bassin de rétention Palaja-Cazilhac inauguré

En ce vendredi 13 de l'an 2013 et après treize ans d'études, l'inauguration du bassin de rétention situé sur la commune de Palaja mais fait pour sécuriser Cazilhac a pu enfin se faire. 

C'est en présence de M. le Préfet de l'Aude, Mme Tamara Revel représentant M. Viola, M. Tarlier, Président de Carcassonne Agglo, M. Coudourioux représentant M. Bourquin du Conseil Régional et du Président du Syndicat Mixte du Milieu Aquatique et des Rivières, de l'association des sinistrés cazilhacois, du Maire de Palaja et des élus de Cazilhac, de quelques citoyens que tous ont pu apprécier la concrétisation d'un projet longtemps en gestation.

DSCF1099.JPG

M. le maire de Palaja a rappelé les épisodes de 1992 et de 1999. Le Président du SMMAR a évoqué les détails techniques du bassin : 240.000 m3 sur 73.000 m2. Il a signalé la tranquillité maximale des travaux avec une occurence de 100 % pour 20 ans. Le montant des travaux s'élève à plus de 3 millions d'euros répartis entre 8O % de subventions et 2O % financés par l'agglo. Il a surtout rappelé que la force reste à l'eau et que le risque zéro n'existera jamais. M. Tarlier a évoqué le Plan « PAPI II » qui s'échelonnera de 2015 à 2020 pour un montant de 50 millions d'euros. M. Codourniou a signalé qu'un million de personnes était en zone inondable sur la région. M. le Préfet de l'Aude, quant à lui, a souligné le caractère régalien du projet et que la priorité restait la protection des personnes et des biens et qu'il était de la responsabilité des élus de la mettre en œuvre au mieux. La phase des travaux proprement dits a duré un an. Les nombreux décès à déplorer sur le département en 1999 et les dégâts inhérents ne doivent plus arriver.

DSCF1089.JPG

Après une visite technique de l'ouvrage et les diverses allocutions, tous se sont retrouvés autour d'un apéritif servi sous chapiteau.

La sécurité de chacun n'a pas de prix même si l'investissement réalisé est conséquent.

Les commentaires sont fermés.