17.07.2014

Beaucoup d'inquiétudes pour la rentrée scolaire

Le Maire et les élus ont réuni les parents d'élèves autour de la réforme des rythmes scolaires pour les informer des dispositions qui seront mises en œuvre dès la rentrée de septembre. C'est devant une salle du conseil pleine que Mme Chantelot, adjointe, a fait un récapitulatif des évènements.

Fin février, la loi stipulait 45 mn de temps d'activité périscolaire (TAP) sur 4 jours par semaine. Le décret du 7 mai a permis d'assouplir le dispositif prévu et a entraîné une nouvelle réflexion.

La proposition d'un projet éducatif avec les TAP sur l'après-midi du jeudi ayant été refusé par les parents d'élèves et certains enseignants, les premières propositions ont donc été reprises. Les rythmes scolaires pour 2014/2015 seront les suivants : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12 h et de 13 h 45 à 16 h. Le mercredi, les cours auront lieu de 9 h 15 à 12 h 15 pour coller au plus juste avec le bus du CIAS à 12 h 20. Il n'y aura donc pas de cantine le mercredi midi, les enfants concernés mangeant au centre aéré.

Au vu du coût élevé des TAP par la mairie, ceux-ci ne seront donc pas appliqués. Une somme 41.000 était nécessaire et malgré une subvention éventuelle de l'Etat de l'ordre de 4000 euros, elle restait trop élevée pour le budget communal. Une garderie municipale sera assurée par des employés municipaux, tous compétents et diplômés. Elle sera gratuite pour 2014. Il n'y aura pas d'aide aux devoirs sur ce créneau. Il y aura une garderie pour la maternelle et une autre pour le primaire, toutes deux sur le même fonctionnement. 

Il est signalé aux parents que, pour des soucis de gestion de personnels, l'inscription à la garderie entraînera de fait la présence obligatoire de l'enfant sur la totalité du créneau imparti. Une feuille d'inscription sera distribuée dès ce jour par l'école et sera à rendre en mairie avant le 25 août pour une première période de sept semaines.

De nouvelles dispositions qui ont soulevées un tollé de réactions, plutôt négatives dans l'ensemble. Il semblerait que les parents d'élèves aient été dans l'attente de dispositions plus concertées. Il est bien difficile de donner satisfaction à tous. Les premières semaines de ce nouveau dispositif permettront à tous d'en prendre la bonne « température ».

Les commentaires sont fermés.