19.07.2014

Lecture gourmande

Les vacances approchent et les lecteurs de la bibliothèque s’étaient donné rendez-vous mardi soir pour échanger leurs commentaires et suggestions  de lecture.

Un moment toujours très enrichissant qui s’est prolongé par un pique-nique gourmand concocté par l’ensemble des participants. La date de la prochaine rencontre prévue en septembre sera communiquée à la rentrée.

La bibliothèque sera ouverte l’après-midi du mardi ou vendredi tout le mois de juillet mais fermera ses portes du 31 juillet au 22 août.

2° session pour les cadets de la Défense

Pour cette deuxième session, et devant le succès de la première édition, les effectifs reçus ont été portés à 3 pour cette année. Ce sont donc 22 garçons et 8 filles, âgés de 15 ans en moyenne, issus de tous les collèges de Carcassonne qui ont suivi cette session et tout particuliièrement cette semaine de camp, symbole de la fin de leur apprentissage citoyen.

L'Adc Delbreil a accueilli personnalités et familles et leur a présenté les divers ateliers animés par les cadets : secourisme, devoir de mémoire, tpographie, chant et motivation. Rien ne pourrait se faire sans un encadrement sérieux et compétent ni l'appui des autorités. Mme Monceret, professeur d'histoire, prend en charge le côté « historique » tantdis que Mme Roquelaure, professeur de musique, a entrainé les cadets pour leurs chants. Mme Navarro, professeur de français, était également aux côtés des cadets.

En base arrière, des intervenants tels que Mme Connan, secrétaire de la délégation militaire, sont importants puisque chargés de la documentation et de la coordination.

L'Adc Sanchez, future chef de section et le Sgt Pravet, chef de groupe, sont des encadrants de choix de par leur expérience et assurent le côté « militaire » de la formation des cadets. 

Le travail de mémoire a été axé sur le centenaire de la guerre 14/18 ainsi que sur le 70 ème anniversaire du débarquement.

DSCF1547.JPG

Il est à noter la promotion de Pépino, la mascotte des cadets, au grade de caporal-chef car, tout comme les jeunes, ce chien suit toutes les facettes du camp durant les huit jours au cours desquels les cadets auront découvert le maquis de Picaussel et son histoire, fait de l'accro-branche à La Cavayère.

C'est devant le Maire de Cazilhac, les élus, Isabelle Chesa représentant la mairie de Carcassonne, l'Inspecteur d'Académie, les anciens du 3ème RPiMa et les familles que les cadets se sont vus remettre leur diplôme après que Perrine ait récité devant tous le code des cadets.

Le Caporal-chef Brun a été mis à l'honneur et cité en exemple car bien que grièvement blessé en Afghanistan, il fait partie de l'encadrement sportif des cadets.

Un magnifique buffet toujours proposé par Jassens Traiteur attendait tout ce monde après une émouvante cérémonie.

17.07.2014

Des gourmandes en forme autour de la table

Après une saison d'efforts sous la houlette de Rémy, les gymnastes se sont réunies au Restaurant du Païcherou pour fêter comme chaque année une fin de saison bien méritée.

001.jpg

Elles étaient 36 autour de la table et quelques compagnons ont osé affronter « ces dames » !

Une belle soirée où bon repas et ambiance agréable ont permis à tous d'être présents jusque tard dans la nuit.

Cows-boys et cows-girls au repos

L'Association Cazilhacoise des Dancers Country (ACDC) a tenu son assemblée générale qui a rassemblé de nombreux adhérents.

Le Président, Daniel Divet, a dressé le bilan moral du club et a remercié les animateurs bénévoles, Patricia, Aurore et Micka qui donnent de leur temps pour assurer les ocurs tous les mardis de 20 h à 23 h. Le bilan financier exposé par la trésorière est sain et positif.

L'ACDC participera au forum des associations le samedi 6 septembre. La reprise des cours se fera le mardi 2 septembre et les trois premiers cours seront gratuits pour permettre aux intéressés de s'essayer à la danse country avant de s'inscrire.

IMG_1719.JPG

L'assemblée s'est terminée par un apéritif offert par l'association et tous se sont retrouvés ensuite autour d'un repas « auberge espagnole ».

Beaucoup d'inquiétudes pour la rentrée scolaire

Le Maire et les élus ont réuni les parents d'élèves autour de la réforme des rythmes scolaires pour les informer des dispositions qui seront mises en œuvre dès la rentrée de septembre. C'est devant une salle du conseil pleine que Mme Chantelot, adjointe, a fait un récapitulatif des évènements.

Fin février, la loi stipulait 45 mn de temps d'activité périscolaire (TAP) sur 4 jours par semaine. Le décret du 7 mai a permis d'assouplir le dispositif prévu et a entraîné une nouvelle réflexion.

La proposition d'un projet éducatif avec les TAP sur l'après-midi du jeudi ayant été refusé par les parents d'élèves et certains enseignants, les premières propositions ont donc été reprises. Les rythmes scolaires pour 2014/2015 seront les suivants : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12 h et de 13 h 45 à 16 h. Le mercredi, les cours auront lieu de 9 h 15 à 12 h 15 pour coller au plus juste avec le bus du CIAS à 12 h 20. Il n'y aura donc pas de cantine le mercredi midi, les enfants concernés mangeant au centre aéré.

Au vu du coût élevé des TAP par la mairie, ceux-ci ne seront donc pas appliqués. Une somme 41.000 était nécessaire et malgré une subvention éventuelle de l'Etat de l'ordre de 4000 euros, elle restait trop élevée pour le budget communal. Une garderie municipale sera assurée par des employés municipaux, tous compétents et diplômés. Elle sera gratuite pour 2014. Il n'y aura pas d'aide aux devoirs sur ce créneau. Il y aura une garderie pour la maternelle et une autre pour le primaire, toutes deux sur le même fonctionnement. 

Il est signalé aux parents que, pour des soucis de gestion de personnels, l'inscription à la garderie entraînera de fait la présence obligatoire de l'enfant sur la totalité du créneau imparti. Une feuille d'inscription sera distribuée dès ce jour par l'école et sera à rendre en mairie avant le 25 août pour une première période de sept semaines.

De nouvelles dispositions qui ont soulevées un tollé de réactions, plutôt négatives dans l'ensemble. Il semblerait que les parents d'élèves aient été dans l'attente de dispositions plus concertées. Il est bien difficile de donner satisfaction à tous. Les premières semaines de ce nouveau dispositif permettront à tous d'en prendre la bonne « température ».

Un photographe de talent expose au Château de Palaja

Une jolie balade au fil d'une trentaine de photographies vous est proposée à l'Hôtel du Chateau à Palaja.

Après avoir exposé deux mois à Carcassonne, le travail de Paul Siemen est hébergé par Catherine Rémy pour une année dans ce bel endroit qui met en valeur des paysages de chez nous ou d'ailleurs.

DSCF1586.JPG

Avant d'être spécialiste des énergétiques chinoises, Paul Siemen a été graphiste et photographe après avoir fait l'ETPA Toulouse et l'Ecole Estienne Paris. Il a fait de la communication graphique durant plusieurs années. Toutes ces photos ont un dénominateur commun caractérisé par le format carré. Il y travaille l'univers des primitifs flamands qu'il affectionne tout particulièrement et aussi le constructivisme.

Reconnu par ses pairs, il a été publié dans Arte Fotografica ainsi que dans Photografia Internacional.

11.07.2014

Voisins vigilants : un projet qui prend forme

Patrick Poletti, instigateur de l'opération « voisins vigilants » sur le village, a réuni les citoyens pour finaliser le projet après la première réunion de février. Après avoir projeté une vidéo explicative, il a rappelé les grandes lignes du processus. Les voisins vigilants sont apparus en France il y a six ans et se révèlent être efficaces quant aux résultats obtenus.

C'est une démarche citoyenne encadrée qui crée ou maintient un lien social dans la société individualiste que nous connaissons. Le principe en est simple : 4 ou 5 référents réagissent par quartier pour plus de réactivité.

Il y a eu 14 quartiers définis par M. Poletti, la Communauté de Brigades de gendarmerie de Trèbes et la Municipalité. 

voisins vigilants 2014.JPG

Jean-Pierre Bru, élu, a rappelé qu'il s'agissait d'une initiative toute personnelle de M. Poletti qu'il a par ailleurs remercié et rappelé que les autocollants spécifiques étaient financés par la mairie. La signalétique qui accompagne l'opération sera mise en place dans les prochains jours à l'entrée du village.

Le Major Delpech a rappelé que ce procédé venait en complément de la vidéosurveillance disposée dans le village. Il a aussi insisté sur la nécessité de différencier insécurité et incivilité en rappelant que Cazilhac était relativement épargné par la délinquance locale mais susceptible d'être victime d'une délinquance dite nomade. Il a rappelé également quelques précautions élémentaires pour la sécurité de chacun.

Une troisième réunion permettra aux différents intervenants officiels de finaliser le protocole de façon à « légaliser » les faits.

La sécurité de chacun étant l'affaire de tous, et à l'approche des vacances estivales, les Voisins Vigilants viennent à point nommé pour rassurer tout un chacun.