10.11.2011

C'est la reprise à la "Diagonale du fou"

Depuis trois semaines, la section "jeunes" du club d'échecs "la diagonale du fou cazilhacoise" a repris son activité.

Elle compte à ce jour six enfants, débutants ou confirmés, cinq garçons et une féminine en son sein. Sous la houlette de Jean-louis Rollot, animateur et arbitre officiel, ces jeunes joueurs vont essayer tout au long de la saison d'évoluer pour maîtriser quelque peu la pratique de cet art.

Les cours se déroulent le mercredi, de 17h3O à 19h, à la salle du château.

002.JPG

Déjà, Florence Rollot, bien connue pour sa qualité de jeu et ses excellents résultats, sera engagée dans une compétition interclubs natinale 3 adultes, le 16 octobre.

Puis, le 23, ce sera un tournoi adultes et enfants à Narbonne qui permettra à tous de se mesurer.

Un championnat départemental échecs jeunes est également prévu pour novembre en vue d'une qualification à la phase régionale puis,pourquoi pas, une phase nationale, mais ceci est une autre histoire !

Les écoliers dans les vignes

009.JPG

Durant toute la matinée, le groupe scolaire est allé dans les vignes jouxtant le quartier de l'Ile, près de l'école, pour faire les vendanges.

Ce sont d'abord les plus jeunes de la maternelle qui ont ouvert les réjouissances sous la surveillance de nombreux parents d'élèves et ont coupé les premières grappes. 

Puis, les plus grands de l'élémentaire nt pris leur succession.

Cette matinée verra sa continuité sur l'après-midi avec la visite de la cave coopérative du domaine de l'Estagnière.

La relève est assurée !

05.10.2011

Le beach-tennis a conquis ses lettres de noblesse

Au sein du tennis-club Le Briolet, deux actions sont menées concernant le beach tennis : la création de deux terrains à Palaja et à Cazilhac puis la mise en place d'une commission spécifique. Le Briolet est pionnier dans l'Aude dans la mise en place de cette discipline au sein du club.

La saison 2010-2011 a vu le premier championnat départemental où le Briolet présentait quatre équipes sur les vingt en compétition et a vu la victoire de deux équipes, s'attribuant ainsi les titres de champions départementaux hommes et femmes.

Le beach-tennis peut se pratiquer dès l'âge de 4-5 ans et jusqu'à pas d'âge. Il se pratique sur un terrain en sable avec un filet adaptable selon l'âge des joueurs. La raquette est courte avec des trous pour l'appel d'air sur la balle et cette dernière est souple. L'avantage du beach-tennis est qu'il s'agit d'un jeu très simple qui ne nécessite pas forcément de savoir jouer au tennis. C'est un sport d'équipe qui se pratique en double.

Pour cette nouvelle saison 2011-2012, le Briolet va proposer une pratique libre sur toute l'année à Cazzilhac du mardi au vendredi, de 17 h 30 à 20 h 30, avec un règlement intérieur et sous l'oeil toujours attentif d'un moniteur.

2011.1er tournoi FFT.cavayère.organisé par le briolet.JPG

A terme, le Briolet va mettre en place six commissions différentes aptes à travailler sur chaque secteur du club. La commission de beach-tennis envisage la création d'un deuxième terrain à Cazilhac et reste dans l'attente de la validation du bureau et d'un agrément municipal.

Contrairement aux idées reçues, le beach-tennis, qui relève d'un mélange de volley-ball, de tennis et de badminton, n'est pas un sport novateur puisque dès les années 1980, il apparaît en Italie.

Puis, une dizaine de pays ont lancé activement cette discipline. C'est à la Réunion que se pratique la première rencontre française avant d'arriver en métropole en 1998. Déjà, en 1997, se déroule le premier championnat d'Europe suivi en 2001 du premier championnat du monde. En 2008, la Fédération française de tennis intègre le beach-tennis dans ses statuts. Cette nouvelle pratique sportive du tennis devient un des axes de dévelopement fort de la fédération française de tennis. Le premier championnat de France s'est déroulé en 2009.

04.10.2011

Julien Paillaud ou la passion du tennis

Au tennis-club Le Briolet, l'équipe d'encadrement et d'animation compte dans ses rangs des éléments sûrs et parmi eux, Julien Paillaud, 35 ans, au parcours un peu atypique.

Né au Sénégal, il arrive en France à l'âge de 18 ans et débarque à Bordeaux pour y suivre ses études en faculté de sports Satps en trois ans. Il obtient son diplôme et poursuit son parcours en licence de science de l'éducation avec comme projet professionnel de préenter le concours de l'IUFP afin d'exercer les fonctions d'instituteur.

Parrallèlement, la même année, alors qu'il joue depuis l'âge de sept ans au Sporting de Dakar, il se remet à fond dans son sport fétiche. Comme il y retrouve sa soif d'enseigner, un moyen d'appliquer une certaine pédagogie, il change de voie pour se toruner à part entière vers le tennis et enseigne donc, depuis, ce sport auxd enfants dès 4-5 ans ainsi qu'aux adultes, sans limite d'âge. Dès 2000, il obtient son brevet d'Etat du 1er degré à Bordeaux et rejoint Cazilhac et son club de tennis en  2001.

C'est à Toulouse qu'il poursuit son évolution en 2006 en présentant la partie spécifique dite "partie terrain" de brevet d'Etat 2° degré, diplôme qui lui permettrait d'envisager de devenir un coach apte à entraîner des joueurs de haut niveau au sein de la Fédération française de tennis. Il obtient donc en 2011 le diplôme d'Etat supérieur 2° partie avec la possibilité de devenir directeur sportif multisports tout en privilégiant le tennis bien évidemment. Ce second degré supérieur lui ouvre les portes a niveau de la FFT d'un poste de cadre technique auprès de joueurs de tout niveau mais aussi de pouvoir former de futurs cadres.

Ce jeune homme, passionné, se projette dans un avenir où il pourrait accéder à la formation de cadres et même, voire monter sa propre structure sportive.

003.JPG

Malgré tout, respectueux de tout ce que lui a apporté le tennis-club Le Briolet, Julien Paillaud désire avant tout finaliser tout ce qui a été mis en place au sein de ce club. Il est donc salarié du club du mardi au samedi tut en étant également moniteur privé en donnant des leçons particulières de tout niveau.

Et si certaines opportunités se présentaient au sein du Briolet, en fonction du contexte et de l'évolution du club, Julien Paillaud privilégierait son club pour y développer son projet professionnel.

Il est le seul moniteur de tennis diplômé du scond degré dans l'Aude, rattaché à un club et salarié de ce même club. Deux autres personnes ont obtenu le DE 2° degré, elles sont cadres techniques pour la FFT dans l'Aude.

Le jeune diplômé s'investit également aux côtés de son coéquipien, Julien Clavandier, dans la nouvelle activité mise en place au sein du Briolet qu'est le beach-tennis.

Souhaitons à ce jeune homme modeste mais ambitieux de réussir, de récolter très vite, au ein de son club ou aileurs en fontion des circonstances, les fruits de ses efforts.

30.09.2011

Tri sélectif et opération "village propre"

Dans le cadre du projet environnemental mis en place par le club de loisirs adolescents et chez les scolaires, en collaboration avec le Smictom, une journée citoyenne de "nettoyage du village" a été organisée au cours de l'été.

Quelques Cazilhacois, trop rares, se sont joints aux enseignants, aux animateurs, aux ados et aux enfants pour leur apporter aide et soutien dans cette opération écocitoyenne et intergénérationnelle. Elle rentrait aussi dans le cadre du projet "100% gagnant" mis en place par la caisse d'allocations familiales.

Les participants, ainsi que les seniors de l'Age d'Or, se sont retrouvés à l'issue de cette opération autour d'une grillade bien méritée.

Des jeux sur le tri sélectif et l'environnement ont été proposés par la suite pour animer l'après-midi de manière plus ludique.

journée citoyenne 1- 1er juil 2011-SDC11643.JPG

Au vu du volume des déchets récupérés par le groupe sur le terrain, il n'y a pas de quoi être fiers de la propreté du village.

Cette intervention n'aurait pas été nécessaire si tout unchacun déposait ses détritus dans les containers prévus à cet effet.

Durant l'été, les employés municipaux ont ramassé une quantité incroyable de bouteilles plastiques, cannettes, papiers et emballages jetés dans les rues du village.

Un petit geste de chacun pour le mieux-être de tous s'impose !

27.09.2011

Réunion et élection pour les parents d'élèves

Après quelques mots en préambule et un tour de table, Benoît Launay, président, a préenté le bilan moral de l'ACPE. 34 adhésions ont été enregistrées l'an passé avec une importante participation des parents aux élections de parents d'élèves.

Au cours de l'an passé, de nombreux projets pédagogiques ont été mis en place par les enseignants et l'ACPE a pu, avec des finances saines, aider chaque classe à concrétiser son projet, avec un don exceptionnel de 800 euros au CM2 pour la semaine "neige". 

M. Magot, élu en charge des écoles, a également expliqué aux nouveaux parents que la municipalité allouait, certes une petite subvention à l'ACPE mais qu'elle complétait à chaque fois le financement de tous les projets pédagogiques présentés par les enseignants.

M. Launay a souligné l'amélioration de la qualité de communication entre les différents intervenants de l'école et de la mairie, et a aussi rappelé la création du site internet de l'association.

Le bilan financier, présenté par Anne Lagarde, est équilibré et sain. Il présente un solde de 1 672 euros et peut déjà permettre de réaliser certains projets dans l'attente des futures subventions.

Les statuts et le règlement de l'ACPE ont été recondutis et la cotisation reste fixée à 5 euros.

009.JPG

Une nouvelle équipe compose le bureau de l'association de parents d'élèves. Ainsi, Maire-Ange Feru est nommée présidente, Cindy Brzesc-Molinié a été élue en qualité de trésorière et enfin Emmanuelle Roman au secrétariat. Mmes Béatrice Alazet et Anna Gonzalez se sont portées volontaires en tant que membres du bureau.

Benoît Launay a également rappelé toutes les manifestations propres à l'association : goûter du Téléthon, galette des rois, loto des écoles et la kermesse avec le repas des parents. Mais l'ACPE participe aussi au Noël des écoles, à la course longue, au carnaval ...

Retrouvailles à Cazilhac

Et voilà, l'heure de la rentrée a sonné et au village ce sont 190 écoliers, de la maternelle au CM2, qui ont rejoint le groupe scolaire hier matin.

Cette rentrée enregistre beaucoup de changements. Le groupe scolaire reste sous la direction de Mme Blandine Stansfield qui assure également une classe à trois niveaux en maternelle. Il y a donc 7 classes dont 3 en maternelle à trois niveaux et 4 en élémentaire à deux niveaux.

005.JPG

On trouve, en maternelle, Mme Stansfield, Mme Iglesias et deux nouvelles Mme Berthaud et Mme Jaud tandis qu'à l'école élémentaire, Mmes Topage, Talon et M. Orengo, nouveaux venus, ont rejoint Mme Canton et Mr Maynard, enseignants bien connus des enfants et des parents.

Pour la cantine, il y a eu un changement de prestataire de services. Dorénavant, Api Restauration est chargé de nourrir les ventres affamés de l'école tout en respectant leur équilibre alimentaire et la variété de leur alimentation. Il est précisé que pour la cantine, les inscriptions devront se faire le lundi, dernier délai pour la semaine suivante.