30.11.2010

Adultes et enfants face aux dangers de la toile

Françoise Gouvzinski, psychologue au sein de l'Unité d'hospitalisation de l'intersecteur de psychiatrie infanto-juvénile, a animé un débat sur les dangers du Net avec, dans un premier temps, les écoliers, puis ensuite, avec les parents.

Ce sont d'abord les plus jeunes, du CP et du CE1, qui ont ouvert la discussion avec un jeu questions-réponses. Il est surprenant de voir, que si jeunes, ilos sont déjà à l'aise avec l'outil informatique qu'ils utilisent tous à l'école mais beaucoup trop à la maison. C'est également étonnant de voir le nombre d'enfants, d'après leurs dires, qui "tchatent" en toute liberté sur les sites appropriés. Avec des mots adaptés, Mme Gouvzinski a essayé de leur faire pointer du doigt les dangers qu'ils peuvent rencontrer par la facilité d'utilisation et leur indépendance sur l'ordinateur. Avec leurs mots, les enfants ont su expliquer les diverses manipulations qu'ils pratiquent.

001.JPG

Puis, avec un niveau plus élevé, ce sont les écoliers de CM1 et CM2 qui ont bénéficié de l'intervention de Mme Gouvzinski. Là aussi, l'outil informatique est l'occupation majeure des enfants à la maison et fait partie intégrante de leur vie. Ils ont, néanmoins, du mal à réaliser à quel point ils peuvent être sollicités par des personnes inconnues et potentiellement dangereuses pour eux.

A 18 h, c'était le tour des adultes de profiter des conseils de cette professionnelle de l'enfance.

Pour la protection des plus jeunes, trop d'information n'est jamais inutile mais toujours indispensable !

11:27 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : internet |  Facebook | | |

08.11.2010

Fin d'une mauvaise aventure pour Moustique

Après la disparition durant plusieurs jours de Moustique, l'un des chats de M. et Mme Van Meenen, l'inquiétude était grande chez ses maîtres et Christiane désespérait même de le revoir.

Mais un concours de circonstances a fait que l'aventure de Moustique s'est bien terminée. Des riverains ont entendu des miaulements réguliers et répétitifs dans les égouts et la famille Lanau, Christian et Malika, aidés de leur fils Vincent, ont réussi à tirer de la grille d'égout un Moustique apeuré et craintif et à le ramener chez lui. Dix jours loin de la maison, il a certainement apprécié le contenu de sa gamelle !

001.JPG

M. et Mme Van Meenen ont tenu à remercier les Lanau autour du verre de l'amitié. Par contre, Moustique doit ressentir quelques séquelles de son séjour prolongé dans les égouts car il n'a jamais été possible de le prendre en photo dans les bras de son sauveteur !

16:46 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chat |  Facebook | | |

04.10.2010

Si la Cité m'était contée ...

Dernièrement, un moment culturel était proposé à tous par Jean-Pierre Oppinger, retraité de l'armée allemande et citoyen cazilhacois depuis 2002.

002.JPG

Après quatre années de visites régulières à la CIté, de nombreuses recherches historiques et beaucoup de curiosité, il a décidé de aprtager avec ses concitoyens le fruit de son travail.

Le plublic clairsemé était néanmoins attentif et respectueux de la qualité du travail de l'auteur.

09:02 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire |  Facebook | | |

14.08.2010

Claire et Loïc ont dit "oui"

En mairie, René Jobineau, conseiller municipal et père du futur jeune marié, a uni Claire Dagiral, secrétaire, à Loïc Jobineau, informaticien, le 10 juillet.

C'est tout en émotion que le jeune couple a prononcé le "oui", précieux sésame d'une nouvelle vie à deux.

IMG_2746.JPG

A l'issue de la cérémonie civile, c'est la basilique Saint Nazaire, à la Cité de Carcassonne, qui a accueilli les nouveaux mariés, entourés de leurs familles et amis puor la célébraation religieuse célébrée par Mgr De la Soujeole.

Colette et Alain Dagiral, tout comme Claudine et René Jobineau, étaient les parents les plus fiers d'être les témoins de ce nouveau bonheur.

Tout le bonheur à ce jeune couple et félicitations aux deux familles ainsi réunies.

20:47 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mariage |  Facebook | | |

13.07.2010

Le quartier des amandiers en fête

Traditionnellement, le dernier samedi de juin voit se dérouler le repas de quartier des Amandiers, avec toujours le même succès jamais démenti.

Cette année, le plaisir a été renouvelé par tous les habitants et des anciens sont même revenus pour passer la soirée avec tous, comme Mme Bourgade ou encore M. et Mme Picton.

Au printemps, une maison a été vendue et une famille avec deux garçons dont un d'âge scolaire est venue s'intégrer à ce quartier dynamique où le mot convivialité prend tout son sens.

La journée s'est prolongée tard pour certains et tous se sont déjà promis de revenir l'année prochaine.

03.06.2010

Le voyage a été réussi

Vendredi après-midi, après l'école, une vingtaine d'enfants de tous âges a embarqué à bord de l'avion imaginaire de Marie Alex.

Tout au long des six contes, narrés par la charmante hôtesse de bord, ils ont rejoint l'Afrique. Les enfants, après avoir bouclé leurs ceintures, ont pris le chemin de l'aventure et ont vibré passionnément, la tête pleine de belle simages.

 

002.JPG

Après une heure de vol au-dessus de l'Afrique, l'atterrissage s'est fait en douceur et tous ont regagné leur chez-eux en se promettant d'être à bord du prochain avion, même sans connaître sa destination, mais toujours partant pour l'aventure.

 

11:57 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothéque |  Facebook | | |

22.05.2010

Un aventurier dans le village

Ceux qui ont pris le temps de marcher dans le village mercredi après-midi auront peut-être croisé un curieux groupe, composé d'un homme, de deux chevaux et d'un chien. Sylvain Cattiaux, 47 ans, est un aventurier des temps modernes.

Saisonnier sur Limoux et sa région durant l'hiver, il travaille pour financer son grand voyage, de mai à novembre. Par étape journalière d'environ 20 kilomètres sur les petites routes, il compte rejoindre l'Ain, pour y voir ses parents, rejoindre Lyon et redescendre sur le Massif central avant de regagner Limoux.

 

010.JPG

Accompagné de Chouca et Nagi, deux juments qui ont fait l'admiration et la curiosité des enfants, et de son chien, Sylvain a planté son bivouac pour une nuit sur le terrain de cross, là où les bêtes pourront trouver de la bonne herbe pour prendre des forces pour l'étape du lendemain.

 

Après avoir tâtonné durant les trois premières années, Sylvain arpente depuis six ans les routes de France, développant au fil des kilmètres un art de vivre et une philosophie. Mais, tout n'est pas rose ni gai dans ce périple. Une petite anecdote sur le vif : hier soir, lieu de bivouac idéal : une rivière, de l'herbe, de quoi bien se reposer. Et un rossignol est venu troubler cette quiétude à 2 h du matin, sans s'arrêter jusqu'aux premières lueurs du jours, et ainsi s'en est allée la nuit de récupération de notre baroudeur. Et pourtant, il faut tenir la cadence malgré la fatigue.

C'est donc tout au long de l'année que Sylvain prépare son aventure, de façon à être autonome durant ces quelques mois de solitude sur les routes.

Il a cité un proverbe qui sera la conclusion de ces quelques lignes : "Quand tu es dans ta maison, pense à ton voyage ; quand tu es en voyage, pense à ta maison". A méditer !

11:36 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage |  Facebook | | |